Stress Post-Traumatique: Traitements en EMDR-IMO associé à l'Hypnose Ericksonienne



Le Stress Post-Traumatique est un état qui survient après une exposition à un événement traumatique au cours duquel des personnes ont pu trouver la mort, être gravement blessées ou ressentir une menace. On y inclut aussi les évènements durant lesquels l’intégrité de la personne a été menacée, avec peur intense, sentiment d’impuissance ou d’horreur. (viol et agression sexuelle, attouchements sexuels, etc...)
Ces traumatismes laissent presque toujours des séquelles. Le stress post-traumatique est défini par le fait que les séquelles durent au-delà d’un temps considéré comme physiologique. Des pensées ou des idées obsédantes sont régulièrement présentes. Des scènes sont revécues, même dans les rêves.
Les patients revoient le même film sans interruption, entendent le même disque, ressentent les mêmes odeurs nauséabondes.

Trois catégories de critères caractérisent l’état de stress post traumatique :
- Les événements sont revécus avec un sentiment de détresse. On note des souvenirs répétés et envahissants. Les rêves nocturnes se répètent. Les personnes décrivent une impression de revivre la scène. Quand un élément de la vie quotidienne rappelle la scène, cela déclenche une détresse psychologique.
Réactivation physiologique : L’exposition de la personne à des indices correspondant au traumatisme initial active des manifestation du stress et des signes neurovégétatifs.
ŸPalpitations. Ÿ
Transpiration excessive. Ÿ
Tremblements. Ÿ
Souffle court, sensation d'étouffement. Ÿ
Boule dans la gorge, sensation d’étranglement. Ÿ
Douleurs et oppressions thoraciques. Ÿ
ŸNausées, "boule au ventre". Ÿ
Sentiment d’irréalité ou d’être détaché de soi. Ÿ
Peur de perdre le contrôle de soi.
ŸParesthésies, engourdissements. Ÿ
Fourmillements.

- Un évitement des stimuli associés au trauma. On note des efforts pour éviter d’y penser, d’en parler, ainsi que des efforts pour éviter les activités ou les lieux en rapport avec le traumatisme. Il existe souvent une incapacité de se souvenir d’un aspect important du traumatisme.
Le patient se détache de son entourage proche. L’évitement et le détachement mènent à un sentiment de ne plus avoir d’avenir (professionnel, couple, enfants).

- Symptômes associés en cas de persistance de l’état de stress post-trauma.
Troubles du sommeil, difficultés d’endormissement (peur de rêver), cauchemars.
Troubles de l'humeur: Irritabilité, colère.
Difficultés de concentration.
Hyper-vigilance.
Bien entendu, nous recevons souvent en traitement des patients qui ont occulté le trauma, et c'e n'est des fois qu'au cours de la consultation, que la mise en évidence dans le mode conscient d'un stress post-traumatique, se fait.

EMDR-IMO
L'approche de choix est l' EMDR-IMO associé bien sûr à un travail en hypnose ericksonienne.
Cette thérapie, et quelque soit la puissance du traumatisme initial, sera une thérapie brève.
L'EMDR s'adresse donc aux patients ayant une modification comportementale notable, consciente ou inconsciente, suite à un traumatisme ancien.


Hypnothérapeute à Paris, enseignant en EMDR - IMO, dirige le Collège d'Hypnose & Thérapies… En savoir plus sur cet auteur


Rédigé le 04/08/2017 à 14:27 | Lu 124 fois modifié le 04/08/2017


Dans la même rubrique :