LA MEDITATION



Il nous faut citer à part la méditation, dont on trouve les origines dans les religions orientales, le yoga, le bouddhisme, le zen.

Ces techniques de méditation ont été reprises par le corps médical qui les a transformées de manière à pouvoir les appliquer à la clinique.

Plusieurs chercheurs se sont rendus compte des possibilités exceptionnelles qu'elles offraient sur le plan de la prise de conscience du contrôle cérébral et de la rééquilibration psychophysiologique.

Les travaux cliniques sur les techniques de méditation sont surtout le fait de chercheurs allemands et anglo-saxons.

Sur le plan des résultats, la meditation peut rivaliser avec la relaxation.

Les techniques de méditations procurent, sur le plan objectif, les mêmes avantages que les techniques de relaxation: ralentissement du pouls, diminution de la tension artérielle, allongement des temps respiratoires et, sur un plan plus subjectif, une augmentation des possibilités existentielles de la prise de conscience.

Nous avons déjà parlé des techniques de méditation dans le T.A.S , mais il nous faut bien ajouter d'autres techniques, comme la technique développée par HAPPICH, celle de FREDEKING, encore appelée " relaxation profonde et symbolisme ", celle de MAUZ.

Ces techniques utilisent toutes la relaxation comme substratum psychophysiologique, pour arriver à des états de prise de conscience avec élargissement du champ de conscience. Les techniques de méditation ont fortement influé, sur la pensée de CAYCEDO.
 


Hypnothérapeute à Paris, enseignant en EMDR - IMO, dirige le Collège d'Hypnose & Thérapies… En savoir plus sur cet auteur


Rédigé le 31/07/2017 à 15:00 | Lu 51 fois modifié le 31/07/2017


Dans la même rubrique :