Hypnose et Anesthésie: Drs Christian SCHMITT et Guylaine TRAN au congrès Hypnose et Douleur


Le Collège d'Hypnose et Thérapies Intégratives de Paris, présent au Congrès de Quiberon sur la Douleur, a assisté à ces interventions sur l'hypnoanalgésie.


Les composantes sensorielles visuelles, auditives, kinesthésiques, olfactives et gustatives(VAKOG) sont des éléments incontournables de l’environnement au bloc opératoire souvent accusées d’être des éléments perturbateurs à une bonne mise en place d’une hypnose.

L’approche utilisationnelle est un des principes de base en Hypnose dite Ericksonienne qui utilise tout ce qui est dans le monde du patient.

Ainsi les comportements de communication tant verbaux que para verbaux et non verbaux, les émotions perçus sont observés et utilisés ainsi que bien entendu la composante sensorielle.

A ce titre le VAKOG prend une place importante puisqu’il définit et caractérise tant le monde du patient en conscience critique que le monde imaginaire de la transe. Cette composante sensorielle est indispensable à l’hypnose et au patient, mais peut aussi parfois être source de divers stimuli sensoriels dans cet univers opératoire, perçus comme étrangers et agressifs par le sujet qui bénéficie d’un examen ou d’une intervention.

Après un rapide rappel de l’utilisation du VAKOG dans les différentes étapes de la transe, nous nous attacherons dans un atelier à l’aide d’un catalogues de ces éléments , d’exemples concrets, de support vidéo et d’échanges avec les participants d’optimiser l’utilisation du VAKOG.

Objectifs de la formation:
• Motiver les soignants en douleur aiguë à se former à l’hypnose
• Savoir choisir une formation permettant une mise en pratique quotidienne
• Motiver les hypnothérapeutes en milieu anesthésique à explorer les autres champs d’activité

Regards croisés : L’endoscopiste et l’anesthésiste Mon propos, vous donnez des arguments pour convaincre vos gastroentérologues de la faisabilité des coloscopies en hypnosédation. Trois supports :
• la vidéo de l’intégralité d’une coloscopie
• La thèse de fin de spécialités d’un interne en gastroentérologie
• Cas cliniques

Vous suivrez le déroulement d’une coloscopie depuis le début de l’induction de l’hypnose en passant par les étapes de l’endoscopie, les biopsies, les changements de position, les pressions abdominales jusqu’à la sortie instantanée du patient ainsi que son vécu.

Dans sa thèse le Dr H. Duboc, par l’étude des critères de confort pour l’endoscopiste, pour le patient, ainsi que par le chronométrage extrêmement précis des différentes phases depuis l’entrée en salle jusqu’à la sortie, a bien mis en évidence la quasi absence de différences signicatives des Items étudiés, à l’exception du temps de passage en salle de réveil qui est réduit voir non nécessaire, avec la réduction des coûts qui en découle.

En conclusion, je vous présenterai quelques cas extrêmes, pour lesquels l’examen sous anesthésie générale n’était pas raisonnablement réalisable en terme de risque/ bénéfice, situation résolue grâce à la pratique de l’hypnosédation.

Objectifs de la formation:
• Appréhender toutes les étapes d’une endoscopie hypnosédative
• Recevoir ? quelques arguments pour convaincre les équipes de l’intérêt de l’hypnosédation en endocsopie
• Transmettre l’envie d’utiliser l’hypnose


Hypnothérapeute à Paris, enseignant en EMDR - IMO, dirige le Collège d'Hypnose & Thérapies… En savoir plus sur cet auteur


Rédigé le 31/07/2017 à 15:37 | Lu 45 fois modifié le 31/07/2017


Dans la même rubrique :