Hypnose Paris: Laurent Gross, Sylvie Bellaud hypnothérapeutes, répondent à vos questions sur l'hypnose ericksonienne, l'EMDR, la formation. Avis de thérapeutes











Revue Hypnose Thérapies Brèves Août Septembre Octobre 2012



Revue Hypnose Thérapies Brèves Août Septembre Octobre 2012
Edito : “Hommage végétal“ Thierry Servillat

“La résonance pour s’accorder au patient“ Sylvie Le Pelletier. Comment fonctionne l’hypnose thérapeutique ?
Regards croisés

Les regards que nous poserons ici sur la pratique de l’hypnose incitent à considérer cette approche comme l’essence même de toute pratique thérapeutique. Ces regards s’articulent au croisement du champ des thérapies systémiques et de celui de l’hypnothérapie. Deux questionnements se font face l’un l’autre autour d’un même thème.

Dans le champ systémique, on peut s’interroger sur l’efficacité des interventions du thérapeute alors que ce dernier est lui-même un élément du système : comment être à la fois partie intégrante du dispositif thérapeutique et intervenir efficacement sur celui-ci ? Comment être paradoxalement acteur dans le système et tout à la fois observateur du système ?

“L’acte d’anesthésie et la parole de l’hypnose“ Marc Galy. L’hypnose, un supplément d’efficacité et d’humanité…
A l’heure actuelle, l’acte d’anesthésie est devenu très technique. L’anesthésie est règlementée par des textes qui en définissent les contours et les obligations, ce qui n’est pas le cas pour d’autres spécialités.
A l’heure actuelle, l’acte d’anesthésie est devenu très technique. L’anesthésie est règlementée par des textes qui en définissent les contours et les obligations, ce qui n’est pas le cas pour d’autres spécialités. Le décret du 5 décembre 1994 sur « la pratique de l’anesthésie » a placé l’anesthésiste dans un rôle de clinicien en lui donnant les moyens d’évaluer et d’informer le patient.
Néanmoins, au fil des années, des effets paradoxaux sont apparus, que les nécessaires restructurations hospitalières ont amplifiés. Nous nous attarderons sur la modification du rapport soignant-soigné, sur les difficultés du parcours de soin et sur « l’emprise de la technologie » qui engendrent la prédominance de l’acte sur la parole.
Dans ce cadre, nous nous interrogerons sur la place que peut prendre l’hypnose afin d’améliorer la relation thérapeutique et de retrouver le lien entre acte et parole.

“Le généraliste, un thérapeute soluble dans le quotidien ?“ Delphine Rive-Vivier. Comment l’hypnose s’intègre naturellement dans le travail du généraliste…

“L’hypnose en Allemagne. Orientation et philosophie“ Gisela Dreyer.
“Traiter le trauma à l’hôpital psychiatrique“ Dany Delporte. Une approche structurée combinant hypnose et stimulations sensorielles alternatives.
Développer la prise en charge des nombreux patients traumatisés qui peuplent les services hospitaliers de psychiatrie, tel est le propos de Dany Delporte qui nous propose une approche structurée combinant hypnose et stimulations sensorielles alternatives.

Psychiatre exerçant dans un EPSM, je suis confrontée régulièrement à des personnes qui vivent des états dissociatifs trouvant leur origine dans des événements antérieurs.
Dans mon expérience, 70 à 80 % des patients hospitalisés en psychiatrie sont porteurs de dissociations qui sont parfois en cascades (pouvant se situer à différents âges ou/et avec des dissociations étagées, couches par couches, qui rendent la résolution complexe).
Souhaitant partir de cas concrets pour communiquer sur une technique qui permet une résolution intéressante, je débouche sur une discussion dont je n’avais pas à l’origine envisagé la portée.
A vous de juger sur hypnose-ericksonienne.org

Rubriques
Hypno-philo :“Les femmes sont des adultes comme les autres“ Thierry Servillat
Quiproquo, malentendu et incommunicabilité : “Ça ne ressemble à rien ! Stefano Colombo
Recherche :“Dire « hypnose » ou « relaxation »“ Antoine Bioy
Coïncidences :“René Magritte, Le Thérapeute “ Sophie Cohen
Exposition : “Les Maîtres du désordre“ Christine Guilloux
Congrès et conférences : “Hypnose et douleur à Quiberon“ Catherine Wolf, Edith Hameon-Bezard
Humeur : “33° 32’ 51’’ N, 112° 1’ 15’’ W“ Franck Garden Breche


Laurent GROSS
Hypnothérapeute à Paris, enseignant en EMDR - IMO, dirige le Collège d'Hypnose & Thérapies... En savoir plus sur cet auteur



Rédigé le 14/07/2017 à 01:04 | Lu 40 fois modifié le 02/08/2017



Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves | Livres en Hypnose & Thérapies Brèves | Revue Sexualités humaines


Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en Thérapie Brève, EMDR-IMO, Formation, Consultations et Avis








Partager ce site
 
Galerie
philippe aim
Livre Philippe Aïm
Livre Philippe Aïm
Sylvie Bellaud
revue-sexualites-humaines-12
Laurent Gross & Daniel Renson au Congres d'Hypnose de Biarritz 2011
Revue-Hypnose-Therapies-Breves-2
revue-hypnose-therapies-breves-3
Revue-Hypnose-Therapies-Breves-4
revue-hypnose-therapies-breves-5
revue-hypnose-therapies-breves-6
revue-hypnose-therapies-breves-7
 


#