Hypnose Paris: Laurent Gross, Sylvie Bellaud hypnothérapeutes, répondent à vos questions sur l'hypnose ericksonienne, l'EMDR, la formation. Avis de thérapeutes











74 jours en canoë : le périple d'Erickson



74 jours en canoë : le périple d'Erickson
Marilia Baker - Thérapeute de couple et de famille brésillienne, établie en Arizona depuis 1982. Membre du Comité de Redaction de la Erickson Foundation Newsletter depuis 2000. Membre fondatrice de deux Instituts Milton Erickson au Brésil et du Phoenix Institute of Ericksonian Therapy en Arizona. Formatrice et conférencière invitée du Centro Ericksoniano de México. Auteur du livre Hommage à Elizabeth Moore Erickson(Satas, 2006).

Traduction (anglais, Etats-Unis) : Thierry Servillat

Le voyage en canoë qui élargit la conscience du jeune Erickson, pavant le chemin pour ses futures stratégies thérapeutiques.Vingt-quatre mois après s’être rétabli d’un épisode sévère et prolongé de poliomyélite, encore à peine capable de se passer de béquilles, le jeune Milton Hyland Erickson, 21 ans, entreprit un voyage qui élargit significativement sa perspective sur la vie et influença grandement son travail à l’âge adulte en tant que médecin et hypnothérapeute. Un voyage en solitaire dans un petit canoë de 5 mètres de long augmenta considérablement la conscience qu’avait ce jeune homme du monde autour de lui, et ouvrit sa conscience concernant son potentiel aux facettes multiples en tant qu’être humain– la tâche de toute une vie.
Le récit qui suit décrit mes réflexions concernant les 74 jours du voyage de ce jeune homme, un aller-retour d’approximativement 1 700 kilomètres ! Pendant presque dix semaines, le jeune Erickson pagaya à travers une série de lacs et de rivières du Wisconsin et de l’Illinois – au coeur du pays – descendant jusqu’au puissant Mississippi, dans le Missouri, et ensuite remontant jusqu’à son point de départ, dans la ville de Madison, sur le lac Mendota. Le jeune étudiant en médecine avait reçu de ses médecins les recommandations expresses d’améliorer sa santé physique – afin de développer le haut de son corps et de récupérer sa force musculaire. Les mois estivaux étaient idéaux pour réaliser cette importante prescription.

Mon travail examine l’expérience en canoë du jeune Erickson comme étant importante par rapport à son travail clinique, pavant le chemin pour ses contributions à l’hypnose et la psychothérapie en tant que médecin. Ses cheminements vers la conscience durant ce voyage sont typiques des composantes du « voyage du héros » que je décrirai plus loin dans ce récit. Tout au long de son expédition, le jeune Erickson développa une conscience aiguë de la vie, engendrée par sa confrontation avec les forces de la nature et par les épreuves des hasards quotidiens. En étudiant son journal, nous pouvons clairement observer ses défis pour survivre chaque jour – et, à la fin, sa maîtrise sur les obstacles. Une autre dimension du voyage en canoë a été le triomphe du jeune Erickson sur ses limitations physiques, mis en évidence, selon ses propres termes, par une amélioration significative – après presque dix semaines – de sa santé physique et de sa force musculaire, lui permettant de porter son canoë sur ses épaules, ou de pagayer avec vigueur contre les courants des rivières. Enfin, à mon sens, le périple en canoë introduisit les racines des approches cliniques ultérieures d’Erickson, racines matérialisées par les stratégies qu’il appliqua tout au long du voyage, telles que l’observation, la distraction, la segmentation, la suggestion indirecte, l’utilisation, la prescription de tâches et les métaphores agies1. J’introduis également une quatrième dimension dans mon histoire : en guise de conclusion, je vous propose, lecteurs hypnothérapeutes, tandis que vous lisez l’aventure en canoë du jeune homme, d’étudier attentivement l’oeuvre d’Erickson.

A chaque étape de sa jeune existence, Erickson créa du sens. Je vous invite à réfléchir aux expériences significatives de votre propre jeunesse. Comment vous avez créé du sens pour votre vie, en tant qu’individu et en tant que professionnel. Y eût-il des expériences qui marquèrent votre transition entre votre adolescence ou votre prime jeunesse et votre vie d’adulte ? Quelle est la pertinence du « voyage du héros » pour votre travail thérapeutique ?Etiez-vous familier avec ce concept ? Comment êtes-vous devenu la personne et le professionnel que vous êtes maintenant? Quelle est votre vision du monde ?Comment appliquez-vous celle-ci dans votre pratique clinique quotidienne ?

Les origines : 1918-1919, l’année de la vie grabataire, seul avec ses pensées, explorations et expériences. Certainement les douze mois durant lesquels Erickson fut paralysé des pieds jusqu’au cou furent la période cruciale, bien que paradoxalement extrêmement fertile de sa vie, qui prépara originellement le chemin pour ses approches futures. Je devrais dire que ceux-ci furent vraiment les premiers commencements de ses techniques thérapeutiques. Peut-être n’a-t-il pas eu pleinement conscience de cela, mais les semences de tout son travail étaient là présentes. Il fut gravement frappé par la polio à l’âge de 17 ans – à la fleur de sa jeunesse et de saforce. Ses épreuves commencèrent durant ces douze mois fatidiques.

Pour lire la suite et vous abonner à la version papier, cliquez sur l'image


Hypnose et Thérapies Brèves n°38 Edito du Dr Thierry SERVILLAT, Rédacteur en Chef
MONDIALE. L’hypnose, une pratique mondiale. Nos yeux sont maintenant rivés sur Paris, sur ses aéroports et ses gares d’où vont arriver dans quelques semaines nos collègues du monde entier. Dame Tour Eiffel, redessinée par Jean-Michel Hérin, va devenir l’emblème de l’hypnose pendant 4 jours. Un bien beau symbole que cet exploit que Gustave, son concepteur, réussit après avoir mené pendant plusieurs années une intense campagne de communication pour susciter l’adhésion - au début très hypothétique - des décideurs et du grand public.



OHM. organisme hypnotiquement modifié. Dr Patrick Bellet
Ou comment réparer et cicatriser les blessures « En voilà une idée. Encore un de ces titres accrocheurs pour attirer l’attention ! » C’est ce que me disait un stagiaire lorsque nous évoquions les modifications sensorielles et trophiques en relation avec des suggestions hypnotiques. Il remarquait, critique, que la forme, le nom donné conférait la propriété suggérée au sujet auquel elle s’appliquait.


Conduites addictives (tabac, alcool) : l'hypnose à la rescousse
Longtemps sous- estimée, l’utilité de l’hypnose en addictologie apparaît de plus en plus évidente et attire l’attention des acteurs de santé publique. Le concept d’addiction se définit par un état dans lequel tout le comportement se focalise sur la production d’une satisfaction (et la disparition de sensation aversive), avec une incapacité de le maîtriser et son maintien en dépit des conséquences délétères. Il regroupe les addictions aux substances et les addictions comportementales.


Modeler le lien : massage et hypnose en suicidologie
Lorsque l’envie de vivre s’est échappée, mais que la vie est encore là après un échec à la supprimer, des pratiques innovantes sont les bienvenues pour frayer un chemin possible pour et avec le patient qui n’a plus, ou presque plus, l’espoir. Dans notre pratique d’hypnothérapeute, massothérapeute et de psychologue clinicienne en centre de prévention, nous travaillons à l’accompagnement des personnes ayant commis une tentative de suicide.


Comment aggraver ? Pour améliorer paradoxalement
Dans la tradition de l’école de Palo Alto, la nouvelle génération des thérapeutes stratégiques approfondit et nuance les approches de leurs maîtres fondateurs. Jusqu’à notre prochaine rencontre, je vais vous demander, chaque jour, de vous poser plusieurs fois la question suivante : « Que pourrais-je faire activement pour faire empirer ma situation ? Que devrais-je dire (ou ne pas dire), faire (ou ne pas faire), penser (ou ne pas penser), si je voulais volontairement augmenter mes problèmes, aggraver mon mal-être ? »


74 jours en canoë : le périple d'Erickson
Le voyage en canoë qui élargit la conscience du jeune Erickson, pavant le chemin pour ses futures stratégies thérapeutiques.Vingt-quatre mois après s’être rétabli d’un épisode sévère et prolongé de poliomyélite, encore à peine capable de se passer de béquilles, le jeune Milton Hyland Erickson, 21 ans, entreprit un voyage qui élargit significativement sa perspective sur la vie et influença grandement son travail à l’âge adulte en tant que médecin et hypnothérapeute.


Nourritures. Dr Thierry Servillat
Corine Pelluchon, Les nourritures. Philosophie du corps politique, L’Ordre philosophique, Seuil, Paris, 2015. La lecture de ce livre est un délice. Et ce pour plusieurs raisons : d’abord les propos de Corine Pelluchon, professeure de philosophie à l’université de Franche-Comté, spécialiste en éthique médicale et biomédicale, sont pleinement orientés vers la vie. Ayant déjà travaillé sur la vulnérabilité (L’autonomie brisée. Bioéthique et philosophie, 2009 ; La raison du sensible. Entretiens autour de la bioéthique, 2009.



«Qu'attendez-vous de moi ?». Dr Stefano COLOMBO Quiprocquo, Malentendu et Incommunicabilité 38
La saison touristique bat son plein : tout le monde, ou presque, est en vacances. Agence de voyages pour les traditionnels, internet pour les plus speedy, nousavons les yeux rivés sur l’endroit de rêve : lieu insolite, loin de tout rappel au travail, à juste quelques heures de chez nous, plage céleste sans baigneurs, bungalow toutes commodités isolé de tous, au beau milieu de la nature sauvage, proche des voies de communication, le silence de la forêt et la liaison wi-fi, sans montre au poignet, le portable dans la poche, évidemment sur« silence », quitte à le regarder deux fois l’heure juste pour savoir si nous sommes capables de deviner l’heure en nous basant sur le soleil et les ombres.



Conséquences d’un Si.
Il y a quelques mois, au cours d’un dîner, un ami me lance : « Et toi ? Tu ne viendrais pas sauter en parachute avec moi ?» (Sachant très bien qu’il s’adressait à la personne pour laquelle, d’ordinaire, un dos d’âne pris sans trop de précaution créait déjà des sensations vertigineuses!) Sans que je m’y attende, ma bouche articule un mot franc et intelligible : « Si.» A la surprise générale, ainsi qu’à la mienne, je dois l’avouer, je réponds par l’affirmative à cette demande aussi inattendue, que définitive.


La main froide du sage-femme
Suture sous hypnose en maternité. Par cet article je souhaite partager avec vous l’histoire d’un accouchement sous hypnose. Cette histoire pourrait aussi s’intituler « L’accouchement surprise ». Nelly est une patiente de 29 ans, primipare sans antécédents particuliers. Le couple a choisi d’être suivi par un intervenant unique pendant toute la grossesse, y compris pendant l’accouchement, c’est ce qu’on appelle le « suivi global ».


Un amour bouleversant
Tout a commencé il y a cinq ans… Ou peut-être plus. Après un parcours « traditionnel » de pratique de la kinésithérapie, je décidais de partir en quête d’une technique liant le corps et l’esprit. Alors tout naturellement je me suis adressé à l’IMELyon pour intégrer le cycle I de cette formation en hypnose éricksonienne. Plein d’attente, d’interrogations, mes sens étaient en éveil.


Laurent GROSS
Hypnothérapeute à Paris, enseignant en EMDR - IMO, dirige le Collège d'Hypnose & Thérapies... En savoir plus sur cet auteur



Rédigé le 03/08/2017 à 00:41 | Lu 59 fois modifié le 03/08/2017



Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves | Livres en Hypnose & Thérapies Brèves | Revue Sexualités humaines


Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en Thérapie Brève, EMDR-IMO, Formation, Consultations et Avis








Partager ce site
 
Galerie
philippe aim
Livre Philippe Aïm
Livre Philippe Aïm
Sylvie Bellaud
revue-sexualites-humaines-12
Laurent Gross & Daniel Renson au Congres d'Hypnose de Biarritz 2011
Revue-Hypnose-Therapies-Breves-2
revue-hypnose-therapies-breves-3
Revue-Hypnose-Therapies-Breves-4
revue-hypnose-therapies-breves-5
revue-hypnose-therapies-breves-6
revue-hypnose-therapies-breves-7
 


#